Nous joindre

01 42 39 82 80
 
Menu

Fumer nuit gravement à la santé buccale

yy

La bouche est la première cavité sur le trajet de la fumée du tabac et la première à en souffrir : effet inesthétique sur les dents, halitose, réduction de la production de salive, risque accru de survenue de la maladie parodontale, des infections opportunistes et des carcinomes, facteur d'échec de la thérapeutique implantaire... Il est donc justifié que le chirurgien dentiste devienne un acteur de la lutte contre le tabac et la toxicomanie. Il est de son rôle d'informer les patients sur les effets du tabagisme sur la santé bucco-dentaire, de leur expliquer les bénéfices qu'ils tireraient de l'arrêt de cette intoxication, de les conseiller et de les soutenir lorsqu'ils sont motivés, dans leur démarche de sevrage.

 

          L’usage du tabac est reconnu par des centaines de publications à l’heure actuelle, comme un des facteurs intervenant dans la prévalence, la progression et sa sévérité des maladies parodontales ( le déchaussement des dents)

         Au-delà de la coloration dentaire, de la mauvaise haleine et de l’augmentation de la quantité de tartre, les patients fumeurs ont plus de difficultés à maintenir une bonne hygiène bucco-dentaire du fait de l’action du goudron et des autres composants de la fumée de cigarette sur la flore buccale, les moyens de défense et de cicatrisation de la muqueuse et l’altération de la micro-circulation sanguine.

         Les études démontrent ainsi que les fumeurs présentent un risque de perdre leurs dents 6 à 7 fois plus élevé que les non-fumeurs, conséquence des maladies parodontales qu'ils sont prédisposés à développer de façon sévère. Les résultats des traitements de ces maladies sont moins bons chez les fumeurs, en raison de l'altération de la cicatrisation de leurs tissus osseux et gingivaux.

Effets du tabac sur les dents

Les colorations

 

        La nicotine imprègne, non seulement la surface de la dent, mais aussi, plus en profondeur, les parties dépourvues d'émail. Aux endroits exposés (bords usés, collets dénudés), les goudrons pénètrent en profondeur la dentine, tissu plus poreux, pour produire une coloration dans la masse. Un problème similaire se rencontre sur les dents reconstituées par de la résine ou composite, matériau poreux qui fixe également à la longue les colorations. Les personnes qui ont porté des bagues risquent davantage de voir leurs dents jaunir, les goudrons se fixant sur les particules de résine (colle) restées incrustées dans l'émail après le retrait des bagues . Un polissage n'est pas suffisant. Les zones imprégnées (zones usées, collets) resteront noires. Un blanchiment peut améliorer l'aspect des dents avec des réserves cependant car le blanchiment est déconseillé dans de nombreux cas (dents usées, sensibles, etc.). En outre, le blanchiment accroît la porosité des dents, il est donc essentiel de ne jamais refumer après un blanchiment sous peine de voir des colorations encore plus marquées réapparaître après la reprise du tabac. Voir les consignes aprés blanchiment.

 

Les caries

 

        De récentes études ont montré un lien net entre le nombre de caries et la consommation de tabac. La salive des fumeurs et des non-fumeurs pourrait avoir un pouvoir tampon différent, ce qui aurait un effet sur la susceptibilité à la carie dentaire. La fumée incandescente provoque également des caries du collet souvent noirâtre

Source

Saman Warnakulasuriya et al, Oral health risks of tobacco use and effects of cessation. Int Dental J (2010) 60, 6-29

Effets du tabac sur le parodonte

 

       Les effets néfastes des goudrons, de la nicotine et des autres produits toxiques contenus dans les fumées tabagiques sont nombreux :

- colorations brunâtres,
- augmentation des dépôts de tartre,
- sélection de bactéries agressives pour les gencives.

       Diverses études de population nous indiquent que les fumeurs, et particulièrement les gros fumeurs, ont une tendance nette à développer des maladies parodontales. Pourquoi ? Cela s'explique par l'action locale des produits dérivés toxiques du tabac sur l'organisme. La gencive reçoit moins de sang et d'oxygène, en même temps que diminuent les mécanismes de défense face aux bactéries de la plaque bactérienne qui deviennent alors plus agressives. Ces bactéries pathogènes détruisent alors  les tissus qui soutiennent la dent: Le parodonte

Le fait que la gencive ne saigne pas, bien qu'elle soit affectée, est un signe supplémentaire du méfait du tabac :

 

 le tabagisme  accélère la perte osseuse autour des dents  et des implants selon 4 mécanismes:

 

  • Vasoconstriction de la microcirculation gingivale et périphérique. En conséquence, cela réduit l'apport en oxygène, en cellules et en substances chimiotactiques en relation avec la réponse inflammatoire gingivale.
  • Diminution des défenses immunitaires liés aux composants de la phase de particules (nicotine) et de la phase gazeuse (acroléine, acide cyanhydrique et crotoaldéhyde) de la fumée inhalée
  • Diminution du potentiel d'oxydo-réduction de l'écosystème buccal  favorisant la prolifération des bactéries de la plaque bactérienne. 
  • Troubles du métabolisme de la synthèse du collagène, de la sécrétion protéique et de la reproduction des fibroblastes .

 

Effets du tabac sur l'implant dentaire

 cigarettes et implants dentaires

Le tabac est néfaste lors de toutes les étapes de la pose d'implant dentaire

 

  • Mauvaise cicatrisation aprés extraction de la dent . Alvéolites plus nombreuses
  • Pose d'implant dentaire . Moins bonne densité et qualité osseuse
  • Mauvaise cicatrisation des tissus osseux et des tissus péri-implantaires . Risque de non ostéo-intégration de l'implant dentaire plus important
  • Inflammations persistantes dans la zone de l'implant dentaire. Péri-implantites plus fréquentes.
  • Taux de réussite des greffes osseuses trés diminué
  • Nombreux échecs des greffes conjonctives et épithélio-conjonctives
  • Risque d'infection suite à l'intervention plus élevée chez les fumeurs
  • Perte osseuse plus importante  de l'implant ostéointégré

L'arrêt du tabac réduit considérablement ces effets néfastes sur la pose d'implant dentaire. La capacité de cicatrisation et le flux sanguin reviennent rapidement à un niveau normal et au bout d'un certain temps d'arrêt ces capacités sont retrouvées intégralement.

 

        Bien que le fait de fumer ne constitue pas une contre-indication absolue à l’implantologie, il convient d’être prudent avant la pose d'implants dentaires chez un  patient fumeur en particulier quand des techniques chirurgicales avancées doivent être réalisées (greffes osseuses, soulevés de sinus, régénération osseuse guidée, chirurgie plastique parodontale) ou quand un historique de parodontite agressive existe.

 

Nous conseillerons donc l'arrêt définitif du tabac ou au minimum 1 semaine avant et 8 semaines après l'intervention pour minimiser autant que possible ses effets lors des premières étapes de l'intégration osseuse.


Si vous souhaitez des informations sur le tabagisme et/ou arrêter de fumer, consultez les organismes suivants :

- INPES, Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé.
- Tabac Info Service ou par téléphone au 39 89.
- CNCT, Centre National Contre le Tabagisme.

 

En conclusion 

 

Le fumeur est considéré comme patient à risque pour tout acte chirurgical de la bouche.

Le sevrage tabagique  assure un meilleur pronostic pour les traitements parodontaux et implantaires, à moyen et à long terme  ainsi qu'une amélioration nette des dents atteintes de parodontopathies

 

Les informations fournies sur le présent site sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son chirurgien-dentiste. Ce site est mis à disposition gratuitement des patients du Dr François Aulagner, Chirurgien Dentiste à Paris 19ème  pour fournir des informations médicales élaborées par les praticiens, chriurgiens dentistes du cabinet . 

 
Ce site respecte les principes de la charte HONcode.

Le brossage? 10 règles d'or..

 

Au sujet des implants dentaires

 

Honoraires et remboursements

 

Aller au haut

identiweb: Création de sites dentaires sur mesure   

Réalisation iDENTiWEB. Mises à jour. Intégration HOB France. Contact  iDENTiWEB

Copyright © 2010-2018. Cabinet dentaire laumière. Paris

Implants dentaires. Paris. Implantologie

Esthétique. Parodontologie.