Nous joindre

01 42 39 82 80
 
Menu

L'implantologie de A à Z

 

mt_ignore

comme Anesthésie: L'anesthésie utilisée en implantologie est une anesthésie locale classique. Le recours à l'anesthésie générale pour la pose d'implants dentaire ou les greffes osseuses est tout à fait exceptionnel. Il n'y a aucune douleur lors de la pose d'un implant dentaire.

B comme Brånemark: Le Professeur Brånemark est le père de l'implantologie moderne basée sur l'ostéointégration du titane. L'évolution des protocoles et les progrés réalisés en ingéniérie permettent aujourd'ui un taux de succés en implantologie supérieur à 95%

C comme Consentement : Avant toute intervention chirurgicale d'implantologie, pose d'implants dentaires, sinus lift, greffe osseuse, etc.. le praticien est tenu de recueillir le "consentement" éclairé de son patient. Il devra donc informer son patient sur :

  • la technique chirurgicale
  • les risques opératoires
  • la possibilité d’échec
  • la possibilité de réaliser un autre traitement prothétique que les implants dentaires
  • l'absence de remboursement de l’acte implantaire par la sécurité sociale
  • le suivi post chirurgical indispensable

Au terme de cette information, un délai de réflexion devra être laissé au patient avant la réalisation de l’acte chirurgical . Le patient devra remettre un exemplaire du consentement éclairé signé 

D comme Devis : Le devis avant tout acte d'implantologie est une obligation déontologique. Il sera précisé la marque de l'implant dentaire, la durée de validité du devis, le matériau utilisé pour le faux moignon et la céramique ( céramique sur métal précieux, non précieux ou zircone )

 

E comme Echec. Les echecs en implantologie sont aujourd'hui relativement rares . Inférieurs à 5% des cas selon toutes les études internationales. Nous mettons tout en oeuvre pour minimiser ces risques. En cas d'échec de l'ostéointégration de l'implant, il sera déposé puis un nouvel implant dentaire sera reposé sans frais supplémentaires 6 semaines aprés dans frais supplémentaires pour le patient.

 

F comme Faux moignon . Le faux moignon est la pièce intermédaire entre l'implant et la couronne. Le faux moignon est vissé sur la couronne à un couple de serrage déterminé par le fabricant. Le faux moignon peut être en titane, en zircone ou mixte. Il est soit usiné en titane ou zircone et retaillé par le prothésiste soit coulé par le prothésiste

G comme Greffe : La pose d’implant peut nécessité une greffe osseuse. En effet, on peut manquer d’os, essentiellement dans la région molaire supérieure (sinus maxillaire) et inférieure (nerf dentaire) . On parlera de sinus lift ou soulèvement de sinus qui consiste à réhausser le plancher sinusien. L'augmentation de volume du site à implanter peut également nécéssiter une régénération osseuse guidée dite ROG
L’os peut provenir de son propre corps (menton,hanche,crane), d’une banque d’os agréé ou l’utilisation d’os synthétique peut être proposée.
Le temps de cicatrisation d’une greffe osseuse est de 4 à 8 mois.

H comme Hauteur : Dans certains cas, il sera nécéssaire de pratiquer une greffe osseuse afin de reméier au manque de volume ou de hauteur du site à implanter. On utilisera des substituts osseux d'origine autogénique, allogénique, xénogénique ou synthétique. La longueur des implants dentaires varient classiquement de 8 à 13 mm. Ils commencent à apparaitre des implants dentaires plus courts ( 6 mm) et beaucoup plus long pour les implants zygomatiques mais ces implants n'ont pas encore un recul suffisant pour être utilisés de façon courante

I comme Implant : L'implant dentaire est une fausse racine en titane se présentant comme une vis. La pose d'un implant dentaire nécéssite un protocole rigoureux et une asptie parfaite. Il est préférable de réaliser la pose d'un implant dentaire dans un bloc opératoire dédié à la chirurgie et à l'implantologie.

J comme Jeune : 30% des implants sont posés à des personnes de plus de 65 ans sans aucun problèmes particuliers. Au contraire, le traitement implantaire améliore la vie de ces patients en restaurant  leur coefficient masticatoire, leur sourire, ils retrouvent  confiance en eux et épanouissement individuel . Il existe peu de contre indications liés à l'âge. L'ostéoporose n'étant pas une contre indication.

K comme Kardégic : La prise de Kardégic ou de tout médicament contenant de l'aspirine pour un problème cardiaque n'est pas une contre indication à la pose d'implants dentaires. Dans tous les cas se conformer strictement à la prescription médicale et éviter toute auto-médication.

L comme Logiciel : L'utilisation de logiciels de planification implantaire permet grâce aux données DICOM de préparer en 3 dimensions sa chirurgie. Ces logiciels ( tel simplant que nous utilisons au cabinet) permettent également la mise place d'implants dentaires sans ouvertures de la gencive grâce à des guides chirurgicaux trés précis. On peut également les utiliser pour la mise en charge immédiate de prothèses complète implanto-portée. La prothèse étant réalisée avant la chirurgie.

M comme Mise en charge immédiate : Ce concept appellé MCI permet la pose des implants et de la prothèse implanto-portée dans la même séance. Dans le cas de dents antérieures c'est une solution trés confortable pour le patient qui nécéssite toutefois de bonnes conditions. La présence d'un laboratoire de prothèse sur place permet au Dr Aulagner et son prothésiste de vous réaliser les prothèses transvissées dans la journée. Extractions, mise en place des implants le matin, empreinte et pose de la prothèse totale transvissée le soir même.

N comme Newton : Unité que l'on utilise pour quantifier le couple de vissage de l'implant . On recherche un couple supérieur à 30 N pour la stabilité primaire de l'implant. Le vissage du faux moignon ou le transvissage de la couronne se fera à un couple précis indiqué par le fabricant

O comme Ostéointégration : C'est l'intégration de l'implant dentaire au niveau osseux . Ce concept a été rapporté par le Professeur Branemark à partir de 1979. Il a été le précurseur de l'implantologie moderne.

L'implant  va être mis en place en contact étroit avec l'os.  L'os pourra ainsi se reformer autour de lui.
Pendant la phase de cicatrisation il y a formation d'une ankylose.

P comme Prothèse : La prothèse peut être scellé sur un faux moignon vissé sur l'implant ou directement transvissé sur l'implant

Q comme Qualification : Tout chirurgien dentiste ou stomatologiste diplômé à la possibilité de poser des implants. Toutefois la grande majorité des praticiens qui posent des implants dentaires ont suivi une formation spécifique d'une durée de 2 ans appellé Diplôme Universitaire d'Implantologie leur donnant une réelle qualification. Le Dr Aulagner est titulaire d'un D.U de chirurgie buccale et implantologie orale ainsi qu'un D.U de parodontologie clinique.

R comme Rejet : Le terme de rejet pour un implant est impropre. Le rejet concerne les organes implantés dans l'organisme, comme par exemple la greffe d'un cœur provenant d'une autre personne.
Parle-t-on de rejet dans la chirurgie orthopédique et plus particulièrement dans les cas de prothèse de hanche également en titane ?
Cependant, comme pour toutes les techniques médicales, les échecs sont possibles. Ils peuvent être dus soit à une infection, soit à des mauvaises conditions de forage, soit à une faible densité et qualité osseuse.L'implant devient alors mobile et douloureux. Il est retiré et on attend une nouvelle cicatrisation osseuse avant de pouvoir mettre un nouvel implant. 

S comme Scanner :  Appellé également tomodensitométrie. C'est l'examen de référence en implantologie orale permettant une stratégie chirurgicale rigoureuse pour le nombre, la répartion, le diamètre, la longueur et l’orientation optimum des implants dentaires. Le scanner permet également l'étude des données tridimendisionnelles avec des logiciels de reconstitutions en 3D.( Nobelguide, Cadimplant ou Simplant )

C’est l’outil le plus complet et le plus précis pour le bilan pré-implantaire, puisqu’il offre, par rapport à l’etude sur films radiologiques, les avantages suivants :

  • l’exploitation optimale du volume osseux grâce à la simulation, permettant de visualiser les implants en place dans les trois dimensions de l’espace, de prévoir au besoin plusieurs plans de traitement et de choisir le compromis le plus adapté en fonction du projet prothétique et du volume osseux disponible
  • l'étude de la qualité de l’os dans la zone d’ ostéo-integration
  • Une possibilité de reflexion sur la biomécanique implanto-prothétique prévue

Le scanner ou cône-beam n'est toutefois pas un examen obligatoire. Il doit être justifiè et répondre aux critères d'irradiation minimum pour le patient

T comme Titane : Les implants dentaires actuels sont à 99% réalisés en titane. Ce métal parfaitement biocompatible est classé du grade 1 au grade 5 selon son degré de pureté.

U comme Usinage : Un implant est  une pièce unique usinée avec une trés grande précision. L’adaptation de la prothèse est conditionnée par la précision de l’usinage de l’implant et des pièces prothétiques. La précision de cet ajustege permet une adaptation parfaite de la dent, un résultat esthétique harmonieux et un maintien pérenne du niveau osseux.

V comme Vis de couverture: C'est une petite vis plate que l'on place sur l'implant avant couverture par la gencive. Cette vis de couverture est utilisée dans les techniques dites en 2 temps chirurgicaux.

W comme .. Well ! c'est notre souhait et notre but.

X comme X-Ray. Tout examen radiographique prescrit doit répondre à l'acronyme ALARA ( As Low As Reasonably Achievable) . C'est un principe que l'on doit garder systématiquement en mémoire dans nos prescription radiologiques.

Y comme Young. Les implants redonnent une réelle jeunesse et une grande confiance en soi en permettant de retrouver sourire et fonction masticatoire

Z comme Zircone : C'est le nom commun de l'oxyde de zirconium. Céramique trés dure qui permet de s'affranchir du métal pour des faux moignons implantaires ou pour des couronnes céramo-céramiques trés esthétique. On utilise également le zircone pour des armatures de bridge complet sur implants. Le zircone possède des qualités de biocompatibilité trés interessante. Il commence à être utilisé pour des implants dentaires. Le zircone est peut être le futur de l'implantologie. La réalisation d'armature zircone fait appel à des procédés de conception réalisé par ordinateur. On parlera de CADCAM  (computer-aided design/computer-aided manufactoring)

 

 

En savoir plus..

 

 

 

Les informations fournies sur le présent site sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son chirurgien-dentiste. Ce site est mis à disposition gratuitement des patients du Dr François Aulagner, Chirurgien Dentiste à Paris 19ème  pour fournir des informations médicales élaborées par les praticiens, chriurgiens dentistes du cabinet . 

 
Ce site respecte les principes de la charte HONcode.

Le brossage? 10 règles d'or..

 

Au sujet des implants dentaires

 

Honoraires et remboursements

 

Aller au haut

identiweb: Création de sites dentaires sur mesure   

Réalisation iDENTiWEB. Mises à jour. Intégration HOB France. Contact  iDENTiWEB

Copyright © 2010-2018. Cabinet dentaire laumière. Paris

Implants dentaires. Paris. Implantologie

Esthétique. Parodontologie.